Voeux 2021 à Bretagne-Ile de France

Défendre et promouvoir nos services publics

L’année terrible qui vient de s’achever n’aura pas malgré tout comporté que des aspects négatifs. Les comportements  responsables l’ont emporté dans la population, des solidarités actives se sont développées, des adaptations spontanées ont vu le jour. Ainsi, dans les services hospitaliers ce sont les collectifs soignants de base qui ont fait front et non les managers de la tarification à l’acte, dans les écoles et à l’université les enseignants ont multiplié les initiatives pour assurer la continuité des cours, les fonctionnaires territoriaux et nationaux ont fait de leur mieux pour répondre aux besoins de la population. On peut ainsi tirer de cette difficile expérience que la nation doit veiller à préserver et à développer ses services publics qui ont fait la preuve de leur efficacité aussi bien lors de la crise financière de 2008 que de celle sanitaire et économique que nous venons de vivre. Les services publics participent de  la formation de la citoyenneté en raison de  leur attachement à d’autres principes républicains : l’intérêt général, l’égalité, la laïcité, le devoir d’hospitalité, la démocratie institutionnelle. Les Bretons et majoritairement les Bretonnes occupent une place importante dans les services publics nationaux et locaux. Ils ont été à la hauteur de leurs responsabilités en 2020, je ne doute pas qu’ils et elles le soient encore en 2021 et c’est dans cette perspective que je leur présente mes meilleurs voeux et que je leur souhaite bon courage.

Anicet Le Pors

Président d’honneur de l’Union des Sociétés Bretonnes de l’Ile-dFrance (USBIF)