Voeux 2011 aux Bretonnes et aux Bretons

En écrivant, en compagnie de Jean-François Bège, Les racines et les rêves dont il a été largement rendu compte dans ces colonnes, j’ai été naturellement amené à m’interroger sur mes racines. Si je me fonde sur les mille deux cent ancêtres que j’ai pu recenser au cours de mes recherches généalogiques, leur identification ne fait pas de doute : tous, sans exception sont Léonards. Mais je me suis rendu compte également que cette filiation était loin de rendre compte des influences familiales, religieuses, professionnelles, syndicales, politiques, philosophiques subies ou choisies. Ainsi on peut être naturellement attaché à une représentation par la terre et le sang, mais elle est loin d’expliquer la personne et le citoyen qui se forgent tout au long d’une vie. Cela dit pour que l’attachement à la Bretagne ne soit pas un enfermement, mais au contraire une base , combinée avec d’autres, qui douvre sur le monde et sur les autres qui ont leurs propres racines singulières ; c’est donc une invitation à la tolérance. Et puis il y a les rêves qui, eux, échappent largement à la détermination géographique, à l’imprégnation religieuse et au confinement sectaire. Ils fondent en tout état de cause notre liberté de concevoir une autre société plus juste, plus efficace et plus démocratique ; une société pour le XXI° siècle qui tire les leçons du passé, et notamment d’un XX° siècle volontaire mais qui n’a pas su réunir les conditions de réalisation du rêve d’ émancipation. C’est dans cet esprit fraternel que je souhaite aux Bretonnes et bretons de l’Ile de France la meilleure année 2011  possible.

 

Et, en plus :   http://www.conseil-etat.fr/cde/voeux2011/

2 commentaires sur “Voeux 2011 aux Bretonnes et aux Bretons

  1. Peut etre que la France devrait jeter un coup d’oeil au Tyrol du Sud, où Italiens et allemand vivent en paix, peuvent choisir d’etre instruits en écoles italiennes ou allemandes, etre soignés par des médecin italiens ou allemands; tout est parfaitement bilingue, les noms des rues et des batiments publics sont en italien et en allemand…et alors, pourquoi ne pas faire la meme chose pour le breton et le français en Bretagne?

    Pour en savoir plus: http://www.tyrol-italie.fr

    J'aime

  2. peuvent choisir d’etre instruits en écoles italiennes ou allemandes, etre soignés par des médecin italiens ou allemands; tout est parfaitement bilingue, les noms des rues et des batiments publics sont en italien et en allemand…et alors,

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s